Ce qu’il faut savoir !

Il est fréquent qu’un propriétaire ne soit pas autorisé à louer lui-même son mobil home.

En effet, beaucoup de campings se chargent de la sous-location et prélèvent une commission variant de 25 % à 50 % par semaine louée.

Acheter dans de telles conditions n’est bien entendu pas intéressant, car la rentabilité sera minime.

Des propriétaires m’ont souvent parlé des clauses abusives et des problèmes rencontrés avec des campings qui assuraient la gestion locative de leur mobil home.
Les cas les plus fréquents étaient les suivants :

  • «Certaines semaines n’étaient pas réservées, car le camping louait en priorité ses mobil home»
  • «Quand j’avais l’opportunité de louer, suite à une annonce déposée par mes soins, je ne pouvais pas envoyer le contrat de location. Je devais transférer la demande au camping, qui me prélevait ensuite une commission»
  • «J’ai appris que le camping s’était approprié une demande de location transférée, pour compléter ses réservations !»

Si votre objectif est d’acquérir un mobil home uniquement pour l’occuper, il n’est pas impossible qu’un jour vous décidiez de le louer, ne serait-ce que pour régler les frais annuels (loyer de la parcelle, consommation de gaz, assurance…).

Ainsi, que vous envisagiez où non de louer votre mobil home, je vous déconseille tout camping prélevant un pourcentage sur les locations et ne permettant pas aux propriétaires de louer eux-mêmes.